Hôtels et villas historiques à Gardone Riviera, où le charme de la Belle Epoque survit.

Villa Florida est l’hôtel idéal pour découvrir la ville mitteleuropéenne du lac de Garde.

L’art discret de l’Hospitalité a des racines anciennes, c’est une école qu’on n’improvise pas et qui se développe lentement. C’est Gardone Riviera qui a eu le privilège de commencer, en premier, l’histoire mitteleuropéenne du lac de Garde en 1883 et jusqu’à l’éclatement néfaste de la Première Guerre mondiale en 1915.

D’un point de vue culturel, ce sont des années presque oubliées, éclipsées par la période passée sur le Garda de D’Annunzio, qui y a vécu de 1921 à 1938, l’année de sa mort. Si l’aristocratie mitteleuropéenne, riche et clairvoyante, a créé le Kurort (c’est-à-dire la station climatique d’hiver), D’Annunzio a eu le mérite de lancer Gardone Riviera en tant que station touristique mondaine d’été. En soixante ans, on a vu se succéder deux façons différentes et opposées de lire et de construire le territoire, celle des scènes d’architecture inimitables souvent attribuées à Otto Wagner et celles du style italien de Giancarlo Maroni avec le Vittoriale ( qui, suivant le désir du Commandant, devait “stodeschizzare” – c’est-à-dire  « rendre moins allemand » – ce que l’ennemi de la Grande Guerre,  qui venait de se terminer, avait laissé).

Pour un voyageur curieux et attentif parcourir la promenade Paul Heyse, visiter le parc de Villa Alba et la Valletta di Fraole, respirer l’air frais du lac et monter le long de la belle Via Disciplina jusqu’à Gardone Sopra signifie revivre la Belle Epoque, ainsi  qu’un siècle de tourisme d’élite et de grande culture. Même pour nous qui vivons ici, les émotions ont le goût  chaque jour d’un passé redécouvert.

Pour approfondir l’héritage historique de Gardone Riviera vous pouvez lire les précieux livres de l’ami Attilio Mazza ou visiter http://blog.hotelvillaflorida.it/omaggio-a-andre-heller-artista-innamorato-di-gardone-riviera-sul-lago-di-garda/    par André Heller. Même le directeur de l’hôtel Villa Florida, s’il en a le temps, se fera un plaisir de parler de son Gardone, peut-être avec un bon café sur la terrasse Belvedere dell’Angelo.

Laisser un commentaire